pourquoi faut-il aller à l’école ?

classe du cycle 3 – école Toreille – Vence

29 novembre 2005

 

débat pour le blog

(sujet proposé par Alain Deschamps pour lancer le blog)

retour sommaire classe / retour sommaire enfants

 

Animation de la discussion : 

Dyanèle, Jean

Prise de notes :

Jean-Charles

 

 

D’autres manières d’envisager la question :

 

 

La discussion :

 

On va à l’école pour :

Savoir ce que l’on pourra faire plus tard

Avoir plus tard un bon métier qui nousfera gagner de l’argent

Pour choisir un métier

Pour apprendre

Pour apprendre et découvrir

Pour apprendre à lire, à écrire et à compter

        (et c’est tout ?)

Non, on y va aussi :

Pour progresser

Pour s’améliorer soi-même

Pour connaître d’autres personnes

Pour se détendre quand on a des problèmes à la maison

Pour s’amuser aussi avec les copains mais aussi en travaillant

Pour construire, fabriquer, faires des expériences

Pour mieux connaître les autres

Pour faire des « choses » avec les autres

Pour apprendre à vivre avec les autres

Pour mieux comprendre ce qui se passe autour de nous

Pour apprendre à discuter

Pour apprendre à éviter la violence

Rencontrer des gens nouveaux ( un docteur, des élèves éducateurs ou maîtres et maîtresses, un cinéaste, les parents des copains qui viennet faire des activités avec nous, …)

Faire des activités nouvelles (du cinéma, …)

 

Sans école, on ne pourra pas plus tard gagner sa vie,être heureux.

Sans école, on n’aurait pas de copains et copines.

Sans école, on pourrait même perdre l’habitude de lire, d’écrire, de travailler …

Sans école, il n’y aurait peut-être même plus d’humains au bout d’un moment : on ne saurait plus vivre ensemble.

Sans école, on ne découvrirait pas grand chose

 

Oui mais :

 

Non, ce n’est pas tout à fait vrai acr chez toi, tes parents ne savent peut-être ni lire, ni écrire ou alors ils n’ont pas le temps de s’occuper de toi car ils travaillent beaucoup ou peuvent avoir des problèmes …

 

Oui, c’est vrai car il y a des parents qui ont choisi de ne pas mettre leurs enfants dans une école :ils s’occupent de leur éducation.

 

Mais, ça ne doit pas être amusant tous les jours car là, tu n’as pas de copains, personne avec qui jouer, dire des secrets, échanger …

Et puis on est toujours avec ses parents : ils sont nos parents mais aussi nos maîtres et maîtresses alors on n’a pas de tranquillité, d’intimité.

 

A l’école, on travaille avec d’autres enfants et d’autres adultes : on apprend mieux.

Il y a des enfants qui ne vont pas à l’école parce que leurs parents ont décidé de s’occuper d’eux mais il y a aussi des enfants dans le monde qui ne vont pas à l’école car ils sont trop pauvres, ils doivent travailler ou alors ils sont dans un pays en guerre … ils doivent être malheureux.

 

A l’école, on peut aussi parler de problèmes , de questions que l’on ne peut pas aborder à la maison.

Ce n’est pas à la maison qu’il ya des réunions coopératives, des comités d’élèves où on peut faire des propositions, décider, parler, régler des problèmes.

Oui mais il y a aussi des familles où il y a des comités de famille !

S’il n’y avait aps d’école, on ne pourrait pas bien savoir comment vivent les autres.

 

Certains chez eux n’ont pas d’ordinateurs (ou n’ont pas le droit des ‘en servir) et à l’école ils peuvent les utiliser.

 

A l’école on apprend à se repérer, à mieux connaître le monde, la terre, l’espace, …

 

L’école, c’est un endroit où on peut faire des tas de trucs avec ses copains.

On peut même avoir des copains dans d’autres pays, ou dans d’autres villes de France si on correspond avec eux.

 

A la maison, si on ne va pas à l’école, on serait solitaire ou trop seul.

A la maison, on ne pourrait pas faire tout ce que l’on fait à l’école : par exemple en bricolage et en sciences.

 

A l’école, on peut faire des « choses » tous ensemble, même si dans la vie, on n’est pas riche, on a des problèmes.

Là, on peut travailler avec les autres, on peut s’aider, on peut comprendre ce qui va et ce qui ne va pas.

 

L’école, c’est presque indispensable pour vivre, ne pas être des sauvages.

 

Une question de Jean-Charles :

 

« Et si à la place de l’école ou des parents, il y avait un ordinateur pour les remplacer ? »

 

Et bien, ce serait pareil que si les parents remplaçaient l’école ou si l’école n’existait pas.

Ce serait même pire.

Au début, ce serait peut-être bien puis on s’en lasserait ou alors on serait drogué à l’ordinateur : on ne pourrait plus s’en passer.

On pourrait aussi perdre l’habitude de voir ses copains, ou d’autres personnes.

On pourrait devenir solitaire.

On pourrait même apprendre mal ou apprendre des choses fausses, sans le savoir.

En plus, ça couterait très cher !

Et puis tout le monde ne pourra pas en avoir un par enfant.

Et puis on pourrait même en tomber malade car quand on est trop longtemps devant un ordinateur, ça abime les yeux, ça fait mal aux dos, aux bras, …

On perdrait l’habitude de faire vraiment des choses : de bricoler, de faire des expériences, …

On ne saurait plus faire que de l’ordinateur et dans la vie il y a autres choses à faire.

On n’apprécierait même plus nos ordinateurs et nos consoles de jeux !!!

 

On peut travailler seul mais c’est à l’école qu’on peut le faire lemieux et avec les autres : nos copains, nos amis, les adultes, et même nos « ennenmis » …

 

Sans école, même si parfois c’est dur (on ne comprend pas toujours tout, on n’est pas toujours très bons, on peut aussi se disputer), on ne serait pas très heureux …

 

@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@

 

Jean-Charles, à la fin de la discussion, nous a aussi dit que :

 

 

@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@

retour sommaire classe / retour sommaire enfants